Sommaire

  • Principe de la domotique du chauffage
  • Domotique et chauffage, une gestion au doigt et à l'œil
  • Domotique chauffage : types d'installation
  • Contrôler un chauffage : quelles sont les consignes ?
  • Le programmateur de chauffage

Une solution moderne et polyvalente pour concilier économies d'énergie et confort domestique.

La gestion énergétique de l'habitat est au cœur des projets de logements basse consommation. La domotique du chauffage a plusieurs objectifs :

  • répondre précisément aux besoins des habitants de la maison sans gaspillage ;
  • programmer des scenarii multiples, adaptés à votre environnement et intrinsèquement évolutifs (programmation domotique) ;
  • pallier les oublis (type fenêtre restée ouverte) et les handicaps (domotique PMR) ;
  • gérer les équipements périphériques comme en domotique de la piscine ;
  • faire des économies d'énergie via la motorisation des volets et stores.

Principe de la domotique du chauffage

La domotique chauffage permet de programmer dans le temps et par appareil la mise en chauffage des radiateurs électriques. Dans un chauffage central à radiateur eau chaude, la programmation se fait au niveau de la chaudière, mais les réglages par radiateurs sont encore faits manuellement.

Domotique et chauffage, une gestion au doigt et à l'œil

Les équipements minimums nécessaires à une domotique de chauffage efficace sont : des capteurs de température, des thermostats d'ambiance qui régulent le niveau de température suivant vos paramètres de confort, des transformateurs d'intensité, des délesteurs qui contrôlent l'intensité globale du réseau domestique, une télécommande domotique et une interface/centrale domotique de commande, par exemple un écran tactile (PDA ou UMPC) associé à un logiciel (qui coordonne et compile les données) ou une interface web.

Domotique chauffage : types d'installation

Il existe deux systèmes permettant le fonctionnement de la domotique chauffage : le système filaire dit à fil pilote et le système de commande sans fil. Ces deux systèmes permettent de relier l’appareil de chauffage à un thermostat (un programmateur). Ce dernier sera programmable de manière classique ou programmable par smartphone (chauffage connecté).

Installation avec fil pilote

Dans les installations récentes (constructions neuves) des fils pilotes sont généralement installés et reliés au thermostat. Cependant, on peut choisir avec le constructeur d’installer des commandes sans fil.

Pour les installations anciennes, il convient d’abord de regarder si vos appareils sont équipés de fils pilotes et, si c’est le cas, si ces fils sont connectés.

La plupart des nouveaux radiateurs électriques sont dotés de fils pilotes. Pour savoir si votre appareil en est équipé, il suffit de regarder le bouton du radiateur. Si l’on observe une petite horloge, c’est le signe de la présence du fil pilote que l’on peut brancher sur un thermostat.

Installation sans fil

Il est également possible de commander ses appareils de chauffage par un système sans fil par radio fréquence ou par courant porteur CPL. Dans ce denier cas, les signaux de commande passe par le courant électrique. Il faut toutefois que les appareils de chauffage soient adaptés, ce qui est le cas des appareils récents. Les vieux radiateurs « grille-pain » à air chaud ne sont pas forcément équipés.

Cette installation sans fil est beaucoup plus facile à mettre en place qu’une installation filaire, car vous pouvez le faire vous-même. Vous trouverez des « packs » commande (à poser sur radiateur) et récepteur de commande à partir de 50 € par radiateur.

Contrôler un chauffage : quelles sont les consignes ?

Selon les signaux reçus par le fil pilote, le radiateur qui dispose d’un thermostat interne va adapter la température indiquée par l’ordre qui est donné. Les consignes sont généralement :

  • Confort : respect de la température de consigne fixée sur le thermostat du radiateur ou le thermostat central (selon le système choisi).
  • Eco ou réduit : température de consigne abaissée de  3 à 5 °C (variable selon le modèle), la nuit ou en cas d’absence.
  • Hors gel : 7 à 8 °C, la température ne baisse pas en dessous de ces températures pour éviter le gel de l’eau dans les tuyaux.
  • Arrêt : mise à l’arrêt de l’appareil (délestage).

Les radiateurs les plus modernes possèdent en plus deux autres consignes qui permettent de réguler la température de chauffage de plus ou moins 1, 2 ou 3 degrés par rapport à un thermostat central. Ainsi, si votre thermostat est à 19 °C, vous pouvez demander 17 °C dans une pièce et 20 °C dans une autre, par exemple.

Le programmateur de chauffage

Indispensable à la domotique du chauffage, le programmateur de chauffage ne représente pas un investissement très important par rapport à l’installation complète. Souvent filaire si vous installez une nouvelle chaudière ou de nouveaux radiateurs électriques, ou sans fil pour une chaudière ou un chauffage électrique existants, on en trouve à partir de 80 € et généralement pas à plus de 300 € (hormis pour les modèles les plus sophistiqués), le prix variant selon les fonctions du programmateur.

Bien que l’installation semble simple, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour bien relier entre eux tous les radiateurs à la console centrale.

Domotique : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les différents appareils et l'installation
Télécharger mon guide
Domotique