Sommaire

Pouvoir piloter plusieurs appareils connectés depuis un seul bouton, c’est la promesse des interrupteurs connectés. Certains sont proposés directement par les marques pour leurs propres appareils, d’autres ont vocation à être plus polyvalents. Tous cependant peuvent s’installer sans devoir tirer un câble électrique, ce qui facilite leur mise en service.

À quoi sert un interrupteur connecté ?

Un interrupteur connecté permet de se passer d’un smartphone pour communiquer avec ses différents appareils connectés à l’intérieur d’une habitation. Les ampoules connectées sont bien sûr les premières concernées par cet accessoire, avec les volets, mais aussi les prises électriques (pour déclencher l’allumage d’un appareil spécifique).

En ce qui concerne la gestion de la lumière, qui est encore l’aspect le plus mis en avant par les interrupteurs connectés, ces derniers peuvent allumer, éteindre, varier l’intensité ou déclencher certaines des options liées à l’ampoule connectée. Surtout, ils peuvent prendre place partout dans la maison, sans branchements électriques supplémentaires.

Ces interrupteurs ont cependant vocation à être de plus en plus polyvalents, à mesure que les installations domotiques se multiplient dans les maisons. C'est ainsi que l'on voit également des interrupteurs présentant sur leur surface plusieurs petits boutons.

Ces interrupteurs sont conçus pour être plus intuitifs que les smartphones : il n’est pas nécessaire de se connecter à une application, mais juste d’appuyer sur un bouton, selon un processus déjà bien connu.

Lire l'article Ooreka

 

Comment fonctionne un interrupteur connecté ?

L’interrupteur doit d’abord être configuré, le plus souvent grâce à une application sur le smartphone (même si cette transition n’est pas toujours indispensable, du moins pour les fonctionnalités de base). Certains parmi les derniers modèles repèrent automatiquement les appareils connectés branchés, pour faciliter encore davantage leur utilisation.

Des appuis brefs, prolongés ou répétés envoient ensuite divers messages à l’outil connecté relié à l’interrupteur. Les interrupteurs peuvent également être équipés d’une option pour faire varier l’intensité de la lumière. Certains peuvent aussi être nomades et se détacher de leur base, pour remplir un office proche de celui d’une télécommande.

Lire l'article Ooreka

Installer un interrupteur connecté

L’installation d’un interrupteur connecté ne nécessite pas de branchement particulier, puisqu’ils sont généralement sans fil. Il suffit de les visser ou de les coller au mur à l’emplacement choisi et ils puiseront ensuite leur énergie dans une pile interne.

L’appairage avec les appareils connectés se fait de plus en plus facilement. Les appareils d’une même gamme sont maintenant capables de se détecter mutuellement. Certains interrupteurs connectés ont besoin d’un hub, à brancher simplement sur une prise électrique, pour pouvoir communiquer avec d'autres appareils.

Le fait de ne pas devoir percer les murs ni se limiter aux câbles électriques a un autre avantage : un interrupteur connecté peut remplacer un interrupteur existant, en étant placé à un endroit plus pratique pour votre utilisation quotidienne.

Lire l'article Ooreka

Achat et prix d'un interrupteur connecté

Les fabricants sont de plus en plus présents sur ce secteur de la domotique et les innovations ne cessent de se suivre. Au moment de l’achat, pensez cependant à vérifier la compatibilité entre l’appareil connecté et l’interrupteur. L’esthétique et la facilité d’utilisation seront également des critères d’achat importants.

Vous trouverez ces interrupteurs dans les grandes surfaces de bricolage ou d’électroménager, pour des prix allant de 50 à 150 € (pour les derniers modèles).

Lire l'article Ooreka
Domotique

Domotique : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les différents appareils et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Installation

Sommaire